14 septembre 2016

Le chemin de Croix d’un Chercheur Universitaire Tunisien : Epilogue

Je pars de la Tunisie en direction de la Pologne pour participer à une conférence internationale organisée par les Universités de Gdansk (Pologne), Sao Paulo (Brésil) et Universidad Pontifica Bolivariana (Colombie) et présenter un article. Je pars avec un pincement au cœur mais la tête haute. Un pincement au cœur non parce que les frais de voyage et de l’inscription n’ont pas été prises en charge par les instances scientifiques de mon Université mais à cause de l’indifférence et le non-respect de ces instances pour les chercheurs, la recherche et l’universitaire :

-          Un hold up et une attitude vicieuse d’un Ministère et d’une Université gelant les Unités de Recherche vicieusement au mois d’Août pour empêcher les chercheurs de bénéficier du budget de ces structures de recherche et extorquer l’argent payé par le contribuable.

-          Un non-respect des régulations et des procédures quant aux termes du contrat entre Unités de Recherche et autorités de Tutelle.

-          Un président de l’Université volontairement indifférent, refusant d’intervenir pour remettre les choses à leur place pour des raisons de  vengeance contre toute voix libre et intègre dans cette Université malade.

-          Des hauts responsables au Ministère bâclant le dossier, jouant de couverture à la décision d’extorsion du budget des Unités de Recherche et manquant du respect à l’universitaire en me faisant marcher

-          Une bureaucratie sournoise de mon institution qui a fait trainer mon dossier jusqu’à l’exécution du hold up orchestré par le Ministère pour détourner l’argent du contribuable destiné à la recherche.

-          Un cynisme nauséabond de toutes ces instances scientifiques qui m’aurait permis d’acheter mon billet à 600 Dinars au lieu de  1200 Dinars s’ils étaient honnêtes et droits en me soulignant qu’ils ne financeraient pas mes recherches dès le départ au lieu de me faire marcher pendant des mois d’une façon très vicieuse.

Je pars avec un pincement au cœur mais la tête haute ; haute parce que, comme mes parents me l’avaient enseignés, je ne compte que sur mes moyens. Ainsi je finance mon voyage comme dans le passé mes parents avaient financé mes études de 3ème cycle et Doctorat à l’étranger me permettant ainsi d’être Docteur de l’Université à l’âge de 28 ans. 

Je pars la tête haute car je suis le seul chercheur d’un pays Arabe à présenter un travail et à être présent dans un évènement rassemblant des chercheurs de plus de 32 nations des 5 continents.

Je pars la tête haute car je prouve aux Barons de système universitaire corrompu que je ne serai jamais à leur merci et que même s’ils pensent me punir parce que j’ose souligner leur manque de compétence et dépassements de tout genre, ils ont tort car je ne me tairai jamais face aux injustices.

Je sais que l’argent extorqué aux structures des recherches va être dépensé sur les réceptions et attribués aux « amis » dans des missions bidon et des réceptions inutiles.

Je garderai la tête haute et j’avancerai dans mes recherches et je dénoncerai les pratiques de l’Université bananière. Fier enfin de représenter la Tunisie sans pour autant avoir la moindre estime pour les instances de mon Ministère de tutelle.

Je ne m’arrêterai pas là, il y aura beaucoup plus à mon retour de Pologne. Alors que ce genre d’aberration arrive assez souvent dans cette Université et alors que les collègues et confrères se taisent, je vais à la fois parler et agir.

A mauvais entendeur pas de salut mais attendez mon retour !   

NB: Ce billet a été rédigé dans une voiture "louage" en direction de Tunis

#Tunisie
#Chemin_de_Croix_dun_Chercheur
#Université_de_Sousse
#Ministère_Enseignement_Supérieur

agonie


Commentaires sur Le chemin de Croix d’un Chercheur Universitaire Tunisien : Epilogue

    Bonjour,

    Vous cherchez un prêt commercial, prêt personnel, prêt hypothécaire, prêt auto, prêts, prêts de consolidation de la dette,

    des prêts non garantis, capital-risque, etc. .. Ou avez-vous un prêt d'une banque ou d'une configuration financière Been A

    rejeté ou sera plus Raisons, Ne pas leurs solutions de prêt! Je suis roses miss, un prêteur privé, les prêts aux

    entreprises et aux particuliers à un taux de 2% d'intérêt bas et abordable. Intéressé? Contactez-nous afin de traiter le

    prêt Après le transfert dans les 48 heures. Contact: famille.duchesse@hotmail.com

    Posté par Profil supprimé, 21 septembre 2016 à 09:40 | | Répondre
Nouveau commentaire