21 juillet 2017

Lettre Ouverte aux Organisateurs du Festival de Carthage

Messieurs/ Mesdames les organisateurs/organisatrices du Festival International de Carthage

Pourquoi je soutiens la cause Palestinienne ?

Je soutiens la cause Palestinienne parce que je suis humaniste et non-sectaire

Pour celles et ceux se plaignant du fait que nous affichons notre soutien à la cause Palestinienne car ce soutien n’avancera rien sur le terrain. Notre soutien à la cause Palestinienne est un soutien à une cause juste, humaniste contre la discrimination, le racisme, l’apartheid et pour le droit d’un peuple opprimé à exister. C’est un soutien de principe, indéfectible et en accord avec notre combat en Tunisie pour le droit et pour les valeurs universelles des droits de l’Homme. C'est également un soutien au Droit et à la justice.

Ils veulent faire croire que supporter les causes justes fait de nous des ringards ou des ploucs ou plutôt des non-patriotes ; au contraire, c’est parce que nous aimons la liberté et nous nous battons pour la démocratie. C’est parce que notre bataille est contre le sectarisme que nous supportons la Palestine.

Boujenah est Tunisien mar7bé...  mais ???


Certains pensent que Michel Boujenah est Tunisien avant tout et qu’il a le droit d’aimer ce qu’il veut ailleurs. Nous aimons tous la Tunisie, est-t-il un faveur d’aimer sa propre patrie ? 
Abou Iadh également est Tunisien mais il annonce aimer DAECH. Quelle est la différence entre afficher une loyauté envers DAECH ou les Frères et une loyauté envers le Sionisme? Ah ! Vous dites que la comparaison avec Abou Iadh ne tient pas, ok, je vous l’accorde, je le fais exprès pour pousser mon argumentation jusqu’au bout mais wait, wait, wait  citons alors  tout autre Tunisien affichant une allégeance aux frères, au Wahabisme et à Daech.

Aux organisateurs du festival international de Carthage

Vous avez donc choisi d’inviter un Tunisien qui fait allégeance au Sionisme en insistant sur l’idée qu’un antisioniste est  par définition anti Israélien alors qu’il est éperdument fier et dévoué à l’état d’Israël « Etre antisioniste, pour moi, c’est être contre l’Etat d’Israël … Mais bien sûr que je suis sioniste. Je suis sioniste » (Interview accordée par M. Boujenah à JSS News le 5 Février 2013).

 

Alors que vous avez fait ce choix affligeant, nous vous invitons à organiser un spectacle rassemblant des artistes Tunisiens patriotes, amoureux de la Tunisie mais aussi défenseurs des valeurs universelles de droits de l’homme contre l’apartheid, le sectarisme et l’oppression pour chanter la libération de la Palestine. Nous avons droit à notre spectacle citoyen alors faites-le.

POUR CONCLURE

Une Tunisienne ayant lu mon billet rétorqua par le suivant : " La seule cause qui m'intéresse est que je défends est la TUNISIE mon pays ma patrie le reste n'est que branlette"
Ainsi fut ma réponse au raccourci fainéant de Mademoiselle: "Etre sclérosé, dans son cocon, égoïste, individualiste, non-humaniste, renfermé est un trait saillant des peuples rétrogrades, dominés, colonisés et faibles. Cette façon de faire se reflète au quotidien à l'échelle du citoyen égoïste ou plutôt du non-citoyen égoïste foutant le bordel là où il passe (après moi le déluge). Toutes les nations libres et civilisées mettent en place un intérêt géopolitique et des mécanismes de solidarité et des valeurs en communs à une échelle régionale (la CEE, le NATO, la Confédération des Pays de l'Amérique Latine etc). use your loaf of bread Madame, just use it, think and don't consume shortcuts"

Vive la Palestine au cœur de l'humanisme, vive la Palestine au cœur de tous les combats de tous les citoyens du monde pour la liberté, l’émancipation et la justice contre le sectarisme, le racisme, l’apartheid et les mollahs et les frères de tout bord! Vive la Palestine pour la paix, la vraie !

Ajoutez un commentaire en cliquant ici pour vous joindre à mon appel

Palestine


Commentaires sur Lettre Ouverte aux Organisateurs du Festival de Carthage

Nouveau commentaire