01 janvier 2019

La Crise Universitaire ... Reloading...

* Texte français par le Pr. Nadia Chakroun, membre fondateur du syndicat IJABA et membre du bureau national 

La mobilisation des enseignants universitaires, sous l'égide du syndicat ijaba, pour réformer le secteur de l’enseignement et rétablir la dignité de l’universitaire est un des plus long et plus important mouvement syndical en Tunisie depuis la révolution de janvier 2011 et même de toute l'histoire de l'Université tunisienne; elle ne retient cependant pas l'attention et le traitement qu'elle mérite ni de la part des médias et ni du gouvernement ! Quant à l'autorité de tutelle elle a été obligée, grâce à la force et l'étendue du mouvement de mobilisation des universitaires durant l’année universitaire 2017-2018, de signer un accord avec le syndicat ijaba en juin 2018 ; depuis, des séances de travail ont été régulièrement tenues entre le syndicat et le MES afin de mettre en application cet accord. Cependant alors qu’on arrivait aux termes des échéances fixées dans l’accord, le MES a fait traîner les négociations jusqu’à ce que les dates ne soient plus respectées et a refusé d’aborder le sujet des implications financières liées au statut en prétextant ce retard ; tout ceci a causé une perte de confiance du syndicat ijaba en le sérieux du MES à faire aboutir les négociations. D’autant plus qu’à la demande du syndicat ijaba, l’autorité de tutelle a également refusé d'établir un nouveau calendrier pour une bonne visibilité du processus de négociations et en particulier sur la discussion sur les retombées financières ! Devant cette attitude fuyante et irresponsable du MES, un préavis de grève administrative portant sur la non remise des sujets d’examen de la session principale de janvier 2019 a été à nouveau lancé. Suite à l’assemblée générale des élus syndicaux des bureaux des institutions universitaires qui s’est tenue le 26 et 27 décembre 2018 la mobilisation pour la grève administrative a été maintenue en l’absence de nouveaux pourparlers avec le MES. L'université se trouve une fois de plus à la veille d'une grève administrative sans que les autorités de tutelle ne cherchent une fois de plus à l'éviter ni ne semblent perturbées par une année universitaire qui pourrait être compromise.

لحظة مفصلية فارقة وهنالك خياران:
- خيار النضال ومقاومة هيمنة منظومة المافيات والرداءة والاستعباد وافتكاك معركة سلم التأجير بحد المقاومة وانجاح الاضراب الإداري والثورة على كل من يريد استعبادكم 
- خيار الاستكانة والهرب و منطق oui mais...وخلق الأعذار وكل نهار يخلقلك حكاية باش ما يتحركش 
في كلمتين حقك في سلم التأجير ما يجي كان بالاضراب الإداري وإنجاحو والمشاركة فيه بقوة والإستعداد للتضحية والمقاومة .... قلب الطاولة أمام مجلس الاجتماعات والمهزلة إلي سماوها نظام أساسي متاع استعباد و قرون وسطى ما يجي كان بالنضال 
احنا قررنا المقاومة بشرف والحرب ضد الرداءة وكل داعميها بدون شفقة...مرحباً بكل من يريد الإلتحاق 
غداً أول يوم من أيام الملحمة 
الاضراب الإداري للأساتذة الجامعيين الباحثين لسنة 2019 و-2020 
نبهنا رئيس الحكومة وزير التعليم العالي من مغبة عدم احترام الجامعيين وعدم تطبيق الاتفاقيات ...
سنة غير مسبوقة في تاريخ الجامعة التونسية في الأفق

LUTTE

Posté par Othello Ettounsi à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur La Crise Universitaire ... Reloading...

Nouveau commentaire